Compte-rendu // mardi 22 avril 2014

Mardi dernier c’était OPENatelier spécial festival KRAFT !
JC a fait une démo de sa charrette infernale : un atelier de sérigraphie mobile, qui fait aussi auto-radio, machine à fumer et bar.

DSCF0059_2

Billy et Marco ont fait quelques essais de préparation de cadres pour montrer comment on prépare un cadre et de la toile pour la sérigraphie.DSCF0064-2

 

Plusieurs personnes de TETRAedition sont venues montrer leur projet de gravure sur Tetrapak : on grave à l’aide d’une pointe sèche sur le côté argenté du tetrapak, on enduit ensuite d’encre noire en faisant en sorte que l’encre s’imprègne bien dans les rainures, on essuie, et on presse contre un papier à l’aide d’une machine à pâtes !
Tout le monde est invité à réaliser sa gravure. Deux “impressions” sont ensuite réalisées : un exemplaire pour le “créateur” et un exemplaire qui est proposé à la vente pour financer le projet.
DSCF0112-2DSCF0106-2
Alice a fait un test de reliure carrée/collée. Sa méthode est plutôt simple : après avoir bien tassé les feuillets, elles les cale avec des pinces puis enduit de colle Cléopâtre. Cette technique permet de faire de l’auto-édition pas chère, et des jolis carnets !
D’après elle cela tient 3/4 ans au moins.

 

Domitile a fait un test de presse DIY avec un rouleau à pâtisserie sur lequel elle a collé des éléments pour ensuite les encrer. Elle a tiré son idée des livres “Made by Hand” et “Printing by hand” de Lena Corwin’s.

Le test du rouleau est très concluant. Il est préférable de prendre de l’encre acrylique plutôt que de la peinture car l’encre s’étire plus.DSCF0094-2

Sinon on a sorti la machine à coudre (modèle Merritt 6102) qui traînait dans les étagères pour la teste. Elle fonctionne mais il y a un problème dans le “croisement” des fils entre la canette et l’aiguille. Avis aux connaisseurs de vieilles machines à coudre récalcitrantes !

Albert et Fred ont réparé une alimentation Mac de 2009 : le fil de l’alimentation était en train de se couper au niveau du boitier. Les étapes à suivre : ouverture du boîtier à la scie à métaux, soudure des fils coupés et puis recouvrir de gaine thermique, test avec CP concluant, ré-assemblage du boîtier par pistolet à colle et gros scotch gris.

DSCF0091_2

Billy a modélisé et imprimé une pièce pour maintenir les cadres de sérigraphie.

Boris a gravé un circuit imprimé avec la fraiseuse numérique.

Philippe et Eric on travaillé sur la grosse fraiseuse numérique. Ça avance…