Compte-rendu // jeudi 11 décembre 2014

A l’OPENatelier jeudi, on a échangé – beaucoup – et bidouillé, bricolé- pleins de trucs -.

S0335076

“L’atmosphère pleine de courtoisie et de décontraction” a aidé Patrick, pour son premier OPENatelier, à réaliser “manuellement” des coupes d’onglets sur des panneaux agglomérés plaqués de mélaminé. Une première étape dans la construction de meubles pour équiper son appartement. “Peut-être qu’un jour” il utilisera une imprimante 3D ou une machine à commande numérique, mais en attendant, la communauté accueille un nouveau “maker” très à l’aise avec le travail du bois!

S0495101

C’était aussi le premier OPENatelier pour Marine qui souhaite trouver de l’aide pour son projet de plateforme pour chaussures Crocs. Il s’agit pour ce projet d’une semelle compensée qu’elle aimerait imprimer et “plugger” sur une chaussure crocs classique. Elle a commencé à modéliser sur Blender à partir de photos de plan qu’elle a prises, vue du haut, du bas, des côtés…mais elle est confrontée à des problèmes de perspective et donc à une modélisation faussée. Elle pense s’initier au dessin industriel ou monter un scanner 3D (à l’aide d’une kinect) pour avancer dans ce projet. Elle est aussi à la recherche de personnes intéressées pour échanger, et l’aider dans la modélisation 3D ! Avis notamment à Fabian, notre expert de la photogrammétrie, Thibaut T. et Thibaut D., passés maîtres dans l’art de la modélisation, et tous ceux que ça intéresse !

S0745137

Marine a aussi échangé avec Jonas, qui a renouvelé sa tentative d’impression de petit bateau. On est malheureusement “toujours au niveau du radeau de la méduse” mais le prochain test sera d’augmenter les dimensions de l’objet pour voir ce que ça donne. Et, un conseil à retenir pour toutes les impressions, vérifier que vos paramètres d’impression correspondent à la machine et au filament pour lequel vous avez généré votre gcode. Notamment en ce qui concerne la température d’extrusion, surtout quand on passe du PLA à l’ABS ou vice versa !

S0635119

Toujours du côté de l’impression 3D, Thibaut T, a vécu une tentative chaotique d’impression de son boîtier dans le cadre de son projet d’amélioration continue d’une lampe de spéléo . Le verdict est le suivant : le “boîtier est trop fragile”, donc il abandonne la méthode impression 3D pour ce boîtier et celui de lampe bimatière. Ces éléments pourront néanmoins être fabriqués par un drapage manuel de tissu ou de mate de verre imprégné epoxy sur un moule soluble.

En parallèle de ce projet, Thibaut T. s’est également lancé dans une autre réalisation, qui intéressera, sans aucun doute, beaucoup de personnes ! Nous parlons ici de la réalisation d’un boîtier support pour carte arduino UNO ! Ce beau projet est à retrouver sur fablabo, nom de code Boitier_support_carte_arduino .

Et jeudi, il a fait une première tentative d’impression! Le résultat est encourageant, et c’est aussi l’occasion pour lui de garder une “note pour plus tard”: “s’assurer que les vitesses ne soient pas trop importantes”. Un démarrage brusque du plateau semble en effet avoir déplacé la vitre du support…

S0695129

En mode expérimentation et première tentative, Laurent, “débutant en 3D” a fait ses premiers pas sur l’asimov 2 pour imprimer un anagyre chargé depuis thingiverse, en attendant d’y voir plus clair dans blender pour modéliser. Configuration sur Slic3r ok, Pronterface ready, c’est parti ! Le résultat, là aussi, est encourageant, car l’anagyre est bien imprimée, et réagit comme prévu, c’est-à-dire qu’elle change elle-même son sens de rotation une fois entraînée dans un sens !

S0305071

Un autre objet a également suscité la curiosité jeudi. En effet, Bertrand nous a ramené un moteur Stirling.

Selon wikipédia, “Le moteur Stirling est un moteur à énergie externe. Le fluide principal est un gaz soumis à un cycle comprenant quatre phases : chauffage isochore (à volume constant), détente isotherme (à température constante), refroidissement isochore puis compression isotherme. On l’appelait au début « moteur à air chaud », mais ce nom a vite été abandonné car il existe un autre moteur à air chaud”.

Bertrand nous a fait une petite démo de ce moteur qui va fêter ses 200 ans (et oui!), et il nous a aussi expliqué son fonctionnement,  et on le remercie pour le partage !

S0065030

A part ça, jeudi, Sentier Battu s’est vu détourné sous la coupe de Daniel et Philippe, pour l’essai d’un alternateur ultraléger pour…avion de tourisme. La recette de cette expérience – ô combien dangereuse-, nous est fournie par Daniel.

Matériel:
-un moteur brushless d’hélicoptère radioguidé,
-un pont redresseur triphasé et un régulateur à découpage.
-une ampoule de voiture 12V 100W constitue la charge
Le “générateur” fournit 1mv par tour.
Il est entraîné à 18 000 tr.mn.

Résultats de l’expérience :
– Pas d’échauffement notable après un temps de fonctionnenent de 15 minutes.
– Gain des masse / solution actuelle plus de 2 kg.
– Le rendement du régulateur est excellent (découpage), supérieur à 90%

“Pas d’échauffement notable”, mais quand même un peu de fumée, et on imagine, en prolongeant l’expérience, la probabilité -supérieure à 90%- de “cramer” un peu le bois qui servant de support…En définitive, il est notable que ce fût, ce jeudi, le premier détournement d’utilisation de Sentier Battu. Avant même la fin de sa configuration. Ça promets !

S0125040

Thibault D., lui, a navigué entre plusieurs projets, dont l’impression et le bricolage de petites pièces qui serviront à monter un bas de test pour un système de couplage/découplage magnétique d’un mouvement de translation. Il a aussi imprimé une pièce de rechange pour le frigo de ses parents avec succès. La pièce sera peut-être bien mise en ligne sur fablabo et Thingiverse pour servir à d’autres personnes qui rencontrent le même problème…

S0955176

Non loin de là, après avoir donné un coup de main à Yannick pour nettoyer un modèle Sketchup de lavoir nantais, Fabian a enfin pu récolter les fruits de sa longue épopée de fraisage de sa matrice de mascarons (14h d’usinage !). Cette matrice va servir à fabriquer un moule en alginate, pour des moulages ultérieurs en plâtre ou…..en chocolat ! De belles gourmandises en perspectives pour noël !

S0215055

Entre temps, il en a aussi profité pour demandé de l’aide à Vincent pour diagnostiquer une panne sur la résistance ou la sonde de son four. Vincent a pu l’aider, et a continué de son côté la réalisation de l’établi de menuisier. Les planches sont maintenant découpées, et prêtes pour l’assemblage ! Rendez vous sur la page de fablabo “Etabli de Menuisier”  pour suivre ce chouette projet!

S0815154

Du côté électronique, Claude a échangé avec pas mal de personnes, dont Vincent, pour la réparation de son unité centrale d’ordinateur en panne. A côté de ça, et suite à la discussion sur la liste mail OPENatelier, il s’est inscrit pour suivre le MOOC fabrication numérique qui va bientôt démarrer. Un groupe est en train de se constituer aux OPENateliers pour suivre le MOOC en mode collectif et collaboratif, Marine souhaite également y prendre part. Affaire à suivre donc, entre les OPENateliers et la liste de discussion !

S0345077

Pendant ce temps là, Thierry a continué le projet de pilotage automatique de drone, en customisant le code arduino et le montage des composants pour tester une roue codeuse avec un arduino uno. On a aussi accueilli Antoine T. et Malik pour leur premier OPENatelier. Malik a pu réparer sa pédale d’effet guitare homemade.

S0665124

Toujours dans le monde des ondes sonores, et pendant que sur celles de Jet Fm, on parlait obsolescence dans l’émission “la tête dans le flux”; à Plateforme C, un ampli Yamaha d’une bonne trentaine d’années était au centre de l’attention de plusieurs participants. Celui-ci ne fonctionne plus -hélas- mais pourrait potentiellement reprendre du service! Vincent s’est attelé à diagnostiquer la panne, qui viendrait sans doute du transformateur de la bête.

S0875164

Or, le modèle en question est probablement “obsolète” et donc, plus produit. Les espoirs sont quand même permis, puisque l’idée n’est pas exclue de remplacer le composant par un nouveau transformateur, quitte à “l’adapter” ou à en mettre deux. Une prochaine session réparation se profile donc.

Et ça tombe bien ! Parce que la semaine prochaine, c’est l’OPENatelier spécial (s)lowtech, et un bel ampli comme ça ferait sans doute un beau cadeau pour les fêtes de fin d’année! Le père noël, comme on le sait, est une ordure; parions que dans sa hotte, il a un petit transfo pour dépanner !

Rendez-vous donc est donné jeudi prochain, 18 décembre, pour une session de réparation (s)lowtech spécial “le père noël est une ordure” !

A savoir aussi, vendredi 19 et samedi 20, pour se mettre en jambe pour la fête/les fêtes, ce sera “OPENDISCOrangement” à Plateforme C pour finir l’année en beauté avant les vacances, et redémarrer en janvier, dans un fablab “brillebrille”!

S0365081